Login

Adhérer au réseau

A quoi sert d’adhérer au réseau ?

Effectivement, autant adhérer à son AMAP a facilement du sens car nous pouvons avoir dans le quotidien du fonctionnement de l’association du concret "palpable", autant adhérer au réseau régional des AMAP peut sembler avoir moins de sens car le quotidien bénéfique est moins "visible". Pourtant les actions au service des AMAP et des Paysans en AMAP n’en sont pas moins porteuses.

Dès 2001, suite à la création de la première AMAP de France à Aubagne, le réseau régional a été initié. L’objectif : accompagner l’essaimage du mouvement des AMAP, c’est-à-dire :
- permettre aux groupes de citoyens de s’organiser et d’avoir des outils
- permettre aux paysans de se structurer pour livrer en contrat AMAP

Cela tout en offrant un accompagnement sur l’éthique qui fonde solidement le mouvement des AMAP. Ainsi, il a également été décidé en 2003, de déposer le terme AMAP en tant que marque à l’INPI. L’objectif était de pouvoir protéger ce terme pour qu’il ne soit pas repris à des fins mercantiles et usurpées... Toutes ces actions ont aidé à créer un mouvement fort où consommateurs et paysans se retrouvent pour changer le mode de consommation et le mode de relation humaine sur un projet de société. Car c’est également cela la chance en AMAP : en ayant un engagement simple (vouloir se nourrir sainement au quotidien), l’Amapien et le Paysan en AMAP ont une action d’influence en maintenant une agriculture biologique, en protégeant les fermes péri-urbaines de dimension humaine, en soutenant la biodiversité locale...

L’adhésion au réseau régional "Les AMAP de Provence" permet de contribuer au développement des AMAP et à l’installation des paysan-ne-s en AMAP en PACA.

En 2016, côté AMAP, nous avons été à l’initiative de : 4 nouvelles AMAP (1 dans le 13, 2 dans le 83 et 1 dans le 06), 11 réunions inter-AMAP, 7 réunions d’information/formation sur le logiciel libre AMAP J, 6e Fête des AMAP du Pays d’Aubagne et de l’Étoile, une vingtaine de participations à des événements agricoles et de l’ESS.

Côté paysans, nous avons pu réaliser : 14 visites de ferme auprès de nouveaux paysans en AMAP, un accompagnement individuel auprès de 4 paysans, 2 journées d’échange autour de la planification des cultures, 1 journée d’échange avec la thématique "devenir paysan en AMAP.

Pour 2017, comme évoqué aux travers de nos Brèves d’informations, nous travaillons actuellement sur l’autonomisation de la structure "Les AMAP de Provence" prévue dès le 1er Janvier 2018, mais nous continuons également à être présents pour : Accompagner la création d’AMAP et pérenniser les AMAP existantes, Soutenir les nouveaux paysans désireux de s’installer en AMAP et pérenniser ceux qui le sont déjà, Sensibiliser et communiquer vers le grand public sur la question alimentaire.

La cotisation permet au réseau d’assurer un fond d’autofinancement qui lui permet de lever des subventions sur des missions de valorisation agricole par le système AMAP. Sans cet autofinancement, le réseau ne peut pas obtenir de subventions et sans subventions, il ne peut pas soutenir les Paysans et les AMAP. Sachant que l’idéal, dans les mouvements alternatifs, serait de pouvoir fonctionner sans plus aucune dépendance financière aux institutions...

« Comment adhérer en 2017 ? »

Veuillez télécharger le formulaire correspondant d’adhésion ci dessous et nous le retourner par courrier au : 2 avenue lieutenant Colonel Reynaud - 13660 ORGON

Pour les AMAP, nous vous remercions de bien vouloir nous retourner le listing vierge pour nous transmettre les coordonnées des adhérents.

Montant de la cotisation annuelle :

  • 10 € pour l’AMAP
  • 11 € par Amapien-ne (1 € est reversé au MIRAMAP)
  • 10 € par Paysan-ne + 1/1000 du chiffre d’affaires réalisé en AMAP sur l’année précédente

0 reponse pour sujet, 0 au total